Techniques


Watercolor

Force et subtilité

 
L'une des formes de peinture les plus délicate, l'aquarelle est réputée pour la nature subtile et rayonnante de ses couleurs.

Contrairement aux gravures, sérigraphies et reproductions offset, chaque aquarelle est une image unique. Malgré le fait que les pigments soient appliqués à l'aide d'eau - d'où le nom - une aquarelle est aussi durable que n'importe quelle autre peinture ou estampe, en autant que les matériaux entrant dans sa réalisation soient de qualité, et que le support (en général de papier) soit sans acide.

Parmi les grand aquarellistes de l'histoire, mentionnons Léonard de Vinci et Michel-Ange, ainsi que Rubens (1577-1640), van Dyck (1599-1641), Fragonard (1732-1806) et Joseph Turner (1775-1851) - considéré par plusieurs comme le maître incontesté de cette forme d'art..

Turner - The passage of the St. Gothard
Joseph Turner - Le passage du St. Gothard - 1804
Cliquer pour un agrandissement.
La technique de l'aquarelle consiste en l'application de multiples couches de couleur, appelées lavis, sur un papier fait pour cet usage. La nature translucide des pigments à base de poudre mélangés à l'eau donne aux couleurs un certain degré de transparence. Les applications successives de ces couches semi-transparentes permettent de contrôler l'opacité et la densité des couleurs, alors que les zones plus claires proviennet du papier lui-même, sur lesquelles on n'applique que peu ou pas de couleur.

L'utilisation de l'eau pour diluer les pigments permet à l'aquarelliste de choisir les couleurs qu'il désire à partir d'une palette pratiquement illimitée. Les couleurs deviennent moins solubles à mesure qu'elles sèchent, mais peuvent quand même être modifiées par l'ajout ou le retrait d'eau. D'autres effets peuvent être obtenus en utilisant un pinceau sec, une éponge, un bout de tissu ou même un couteau de poche, pour gratter et enlever de la couleur.

D'autres variations de texture sont obtenues en utilisatn un papier humide plutôt que sec, de l'eau chaude plutôt que de la froide, des papier à grain moyen ou gros, etc. On peut aussi combiner l'aquarelle à d'autre médium, tel la gouache (aquarelle et glycérine), la peinture à l'huile ou acrylique, et même à de l'estampe, de la sérigraphie ou de la reproduction offset.

Actuellement, aucun artiste de la Rue du Trésor n'utilise l'aquarelle comme principal mode de production, bien qu'il y a quelques années ils étaient trois.


 

 

 


Back


Navigation bar