Techniques


Silkscreen

Formes et couleurs

 
Bien que l'on utilise depuis longtemps la sérigraphie pour réaliser des affiches et des reproductions d'oeuvres d'art célèbres, son utilisation à des fins de production artistique originale est somme toute relativement récente.

En effet, cette forme d'art n'a atteint sa véritable maturité qu'avec l'avènement du "pop art". Les artistes de ce mouvement se servaient des couleurs vives et des lignes découpés de ce médium pour pasticher et émuler le monde de l'illustration commerciale, qui se servait de la sérigraphie depuis un bon moment déjà.

Les artistes les plus connus du "pop art" sont sans conteste Roy Lichtenstein (1923-) et Andy Warhol (1929-1987), dont on retiendra les célèbres représentation de Marilyn Monroe et de la boîte de soupe Campbell.

Warhol - Goethe
Andy Warhol - Goethe - 1982
Cliquer pour un agrandissement.
La technique de la sérigraphie consiste en la création de plusieurs écrans de soie, dont la surface est perméable à la peinture. En bloquant certaines portions de l'écran, on peut ensuite - à la manière d'un pochoir - faire apparaître une image en appliquant des encres colorées. Un écran différent est utillisé pour chaque couleur employée, la juxtaposition des différentes couleurs créant l'image finale. Quelquefois, l'artiste peut utiliser chaque écran plus d'une fois, afin d'obtenir des répétitions de motifs, comme dans le Goethe de Warhol, illustré ci-dessus.

Il n'est pas rare que les artistes se servent de documents photographiques comme modèles, et même d'images composées sur ordinateur. Toutefois, la préparation des écrans et la production de chaque oeuvre individuelle demeure un procédé entièrement manuel.

Trois artistes de la rue du Trésor utilise la sérigraphie comme principal moyen de production:


Arthur Aron

Gérard Lachaussée

 



Back


Navigation bar