Histoire




Un site unique

La rue du Trésor est située au coeur même de la vieille ville de Québec, à deux pas du Château Frontenac.

Avant les artistes...

L'existence de la rue même date des débuts de la colonie, il y a plus de trois siècles. On l'utilisait pour se rendre au Trésor Royal (d'où le nom), ou les colons venaient payer leurs impôts. Après la bataille de Québec et l'établissement du régime Britannique, la rue ne servit guère plus que d'allée de service. Le véritable "Trésor" resterait enfoui pendant encore deux siècles...

the 1960's

Les années 60

Ce fut au début des années 60 que deux jeunes artistes, Pierre Lussier et Harry Merlou, décidèrent d'accrocher quelques-unes de leurs oeuvres sur les murs de cette petite rue tranquille, utilisée surtout par les piétons. Située près des attractions touristiques de la ville, les artistes attirèrent vite l'attention des passants. L'idée fit boule de neige auprès des jeunes artistes de la ville, qui suivirent l'exemple de Lussier et de Merlou. À la fin de la décennie, plus d'une vingtaine d'entre eux avait monté leurs expositions temporaires, tentant de gagner leur vie en vendant leurs oeuvres aussi bien aux touristes qu'aux amateurs d'art.

Les années 70

Comme l'affluence à la rue augmentait à chaque année, l'exposition d'oeuvres d'art devint semi-permanente. Un espace personnel fut octroyé à chaque artiste, et ceux-ci commencèrent à engager des représentants, pour leur permettre de passer plus de temps à produire des oeuvres plutôt que de les vendre.

Members in 1970
Cliquer pour un agrandissement

Les années 80

En 1980, la rue était devenue l'une des attractions de la vieille ville, au même titre que les fortifications ou le Château Frontenac. Mais le succès amène les responsabilités, et quelques années plus tard les artistes fondèrent une organisation sans but lucratif pour règlementer leurs activités sur la rue. L'A.A.R.T. (Association des Artistes de la Rue du Trésor) était née. Depuis, l'Association a imposé un haut standard de qualité, arbitré les disputes entre les membres et mis sur pied une procédure d'admission pour les membres potentiels.

The 1990's

Les années 90

Maintenant dans la quatrième décennie de son existence, la rue reste aussi dynamique, avec des foules records la traversant à chaque été. Afin qu'elle demeure un véritable festin pour les yeux, l'A.A.R.T. a mis en oeuvre plusieurs initiatives d'embelissement, comme l'installation d'un nouvel éclairage et de nouveaux auvents, des panneaux standardisés, etc. Alors, la prochaine fois que vous passerez par le vieux Québec, en parcourant ses rues étroites et sinueuses, venez donc faire un tour découvrir ce Trésor caché et participer à l'écriture d'une histoire encore inachevée...

-*-



Navigation bar